Mai 2022 : Entretien avec Audrey Zeitoun, Coach

Audrey, vous venez de rejoindre le Medicare. 

 

Pouvez-vous vous présenter?

J’habite et je travaille à Londres depuis 15 ans. Quelques années après mon divorce, j’ai décidé de me former en life coaching et aussi en coaching de relation de couple, divorce et communication familiale. J’exerce depuis à plein temps cette activité surtout auprès d’expatriés. 

 

Quelles sont les problématiques le plus courantes que vous rencontrez pour les personnes en couple ?

J’aide à améliorer leur relation de couple,  sur la communication par ex, gérer les changements de vie ou alors les crises de couple comme l’infidélité, les attentes et envies différents ou sur la décision de partir ou rester par example.

 

Et pour les personnes célibataires?

Nous allons adresser les problématiques telles que par exemple, je ne rencontre personne de bien, mes relations ne durent pas, je fais tout pour l’autre mais il/elle m’a quitté. Je vais aussi donner des outils pour les aider dans leur dating par example. 

 

Qu’en est il du divorce? En quoi aidez assistez vous les personnes? 

Pour le divorce je vais aider à toutes les étapes:  La prise de décision ou l’annonce de la décision si on la subit, durant la procédure pour accompagner émotionnellement les personnes,  les assister dans leur prise de décisions et enfin sur la communication avec leur ex, leur avocat et leurs enfants. Enfin je les aide dans la phase de reconstruction, de prise de confiance et pourquoi pas rencontrer quelqu’un!

 

Vous avez aussi un spécialité en communication familiale, en quoi consiste cet aspect de votre activité?

Oui en effet, j’aide à améliorer la communication entre les membres de la familles, éviter les disputes et les conflits. Par exemple la famille recomposée ou les relations difficiles avec des proches ou l’adolescence de ses enfants.

 

Pour finir un dernière question sur votre approche et personnalité? 

Je crée avec les personnes qui viennent me voir un climat de confiance et je travaille dans la bienveillance. Le jugement n’a pas sa place. Je suis très ouverte et abordable.  Aussi, je m’entoure et je réfère d’autre professionnels du monde du bien être, médical et des professionnels du divorce pour assister au mieux les personnes.