Mai 2021: Conséquences du Covid-19 sur le cœur

Actualités en Cardiologie Medicare, Mai 2021 Anne Griguer

Conséquences du Covid-19 sur le cœur

Recrudescence des symptômes cardiaques lors du confinement, y compris chez les patients de moins de 60 ans.
En complément de la clinique et de l’ECG, on peut rapidement faire la part des choses avec des examens simples et non invasifs.

  • Douleurs thoraciques : Échographie cardiaque, Scanner coronaire
  • Dyspnée : BNP, Échographie cardiaque
  • Palpitations / Syncope : Holter ECG, Échographie cardiaque

Après des études initiales alarmantes, notamment une étude allemande largement diffusée dans les médias rapportant 75% d’atteintes cardiaques post-COVID, le risque de myocardite ne semble pas plus élevé que pour les autres virus <1%.

En revanche, 90% des cas sévères sont survenus en présence d’une de ces 4 pathologies cardiovasculaires : hypertension, diabète de type 2, obésité ou insuffisance cardiaque (inflammation, thrombose, déséquilibre de la balance apports/besoins en O2).

  • Effets délétères du confinement et de la sédentarité – Risque de DT2 50-80% plus important en l’absence d’activité !
  • En plus des mesures barrières, nécessité de messages de sensibilisation à l’hygiène de vie (activité/alimentation), pour diminuer les cas sévères

Révolution de la cardiologie connectée

Augmentation des consultations notamment chez les patients jeunes, qui constatent une grande variabilité de leur fréquence cardiaque sur les outils connectés, et reçoivent parfois des alertes, plus ou moins justifiées (bradycardie, tachycardie, extrasystoles, arythmie)

  • Les chiffres ne suffisent pas. Il faut analyser le tracé et corréler aux symptômes.

Révolution dans le diagnostic des palpitations et troubles du rythme : les ECG portables

  • Diagnostic à domicile, en 30 sec, sur smartphone/tablette

Meilleur suivi des pathologies chroniques : suivi à distance des Pacemakers, ‘Hôpital Virtuel’ pour les insuffisants cardiaques.

Nouvelles recommandations de la Société Européenne de Cardiologie Bilan cardiaque avant reprise du sport (2020)

Indication d’un bilan cardiaque avec Épreuve d’effort, Échographie d’effort ou Scanner Coronaire chez les patients sédentaires ou à haut risque cardiovasculaire, avant la pratique d’une activité physique soutenue.
Stratification du risque selon l’échelle SCORE et les antécédents personnels et familiaux.

Traitement de l’insuffisance cardiaque (attendues en Juin 2021)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.